C'est parti!

P1010184-1


Un petit article en direct de Buenos Aires. Impressions à chaud et à froid sur les quinze jours que nous venons de passer.

Paris, le 28 janvier 1 heure du matin

Il m’est difficile de dormir. Ca y est, on y est. Le jour du départ tant attendu est enfin là et pourtant tout semble bizarre. Etrange sensation d’être au pied du mur d’un si grand projet. L’angoisse et la tristesse m’envahissent. Ce départ, par avion, n’est pas celui que je m’étais imaginé. Pendant ces longs mois de préparatifs, je m’étais faite à l’idée de quitter la terre patrie par la mer. De voir le port du Havre s’éloigner petit à petit, de laisser voguer mes pensées lentement au rythme du bateau. La traversée en cargo sera finalement un de mes grands regrets du voyage.

Je revois tous vos visages, un à un, tous nos « au-revoir » et vos marques d’attention. Nous recevons quelques mails, quelques textos d’encouragement avant le grand saut, quelques coups de fil mais pas trop, l’émotion serait trop forte.

Les enfants, trop excités ont eu du mal à s’endormir. Estéban, étonné, me demande au coucher : « Maman, mais c’est demain le départ pour le grand voyage ?? ». Ces deux yeux immenses d’étonnement parlent d’eux mêmes.

Les heures défilent et ni Nicolas ni moi ne fermons l’œil. Pourtant une longue journée nous attend. Levés 4 heures du mat direction Rome. Rome ? C’est pas la direction des Amériques, ça, non, me direz-vous ? Mais oui, les amis, bien Rome ! Le vol le moins cher qu’on ait trouvé passait par Rome, alors … allons-y, faisons escale.

Trois capitales en deux jours, pas mal, non ?

Rome, le 28 janvier 20 heures

P1010411

Groggy de ne pas avoir dormis, repus de pastas & pizzas et les pieds en compote, nous arpentons Rome comme des chefs, les petits pieds de nos deux pyrénéens y compris.

Le Colisée,

P1010429

La fontaine de Trévi,

P1010386

Et ses succulentes pâtes,

P1010352

Et glaces,

P1010369

Et même St Pierre :

P1010346

Fatigués, nous voilà prêts à ingérer les 14 heures de voyage qui nous attendent jusqu’à Buenos Aires … Promis, nous essayerons de bannir les quelques phrases demandées par « Laurent aussi » (cf commentaires de l’article précédent).

P1010393

Plus de photos de Rome:


Petit retour arrière pour vous raconter nos précédents séjours et la fin de notre périple hexagonal qui aura duré pas moins d’un mois et demi.

C’est ressourcés de bonnes balades en bord de mer,

DSC_7619

et « empiffrés » (y’a pas d’autres mots) de langoustines, palourdes, Côtes de Blaye, bar de ligne, araignées de mer et autres merveilles, que nous quittons le 25 janvier la Bretagne avec au moins + 4 kg au compteur tout cumulé (on ne vous donnera pas le détail !). On peut dire que Papi et Mamie nous ont gâté !

Cuisson des entrecôtes

Plus de photos de Bretagne ici :

Direction Paris, où nous venons de passer 2 petits jours en compagnie de Ptit Dav, Mag et leurs rejetons. Au programme, parc des Buttes de Chaumont, Tour Effel, réorganisation en vain des sacs pour tomber pile poil dans les 20kg par sac & par personne et repos.

P1010271

Plus de photos de Paris ici :

Buenos Aires, samedi 29 janvier 14 heures  (heure locale c’est-à-dire -4h / France)

Confortablement installée dans le canapé de notre appartement, je finis cet article pendant que Nico succombe à une petite sieste pour rattraper sa trop courte nuit et qu’Estéban et Titouan pensent que je ne les entends pas discuter alors qu’ils devraient se reposer (grrrr !).

Bonne première impression sur Buenos Aires. Faut dire que tout s’y prête : nous avons fait une nuit correcte dans l’avion, les petits ont bien dormi, il fait 29°C dehors (on est en short et t-shirt), notre quartier est animé (peut-être un peu trop, on vous dira ça plus tard …) et l’appart est vraiment sympa.

Et pour finir, et vous mettre au courant des dernières péripéties du voyage de Caracol, notre coquille n’a pas embarqué sur le bateau du 21 janvier et n’embarquera peut-être pas non plus sur le prochain (celui du 3 février), grève des dockers oblige !

Il va donc nous falloir faire sans lui un bon petit moment et donc repenser le voyage. Mais avant cela, et comme rien ne sert de prévoir, on en est maintenant convaincus, on profitera de Buenos Aires.

Alors, Suerte ! comme disent les argentins.

La suite au prochain épisode ... et pour le CinéCaracol, c'est dessous.

CinéCaracol

 

Le trajet

 

googlemapsExemple

Voyage terminé,

Cliquez sur la carte

pour voir le trajet.


 

Les pas du Consul

Cliquez sur l'image pour voir le carnet de voyage du Consul

RockyMountains

Rocky Mountain, Colorado, USA

 


Powered by Joomla!. Design by: free joomla theme technology  Valid XHTML and CSS.